Shiatsu et Massages Bien-Etre

Origine du Shiatsu

Le shiatsu est une méthode thérapeutique holistique d’origine Japonaise. Elle est basée sur des techniques de pressions –relâchements sur des zones du corps telles que les points et les méridiens d’acupunctures. Ces pressions réalisées principalement avec les paumes et les doigts de la main ont un effet sur le système nerveux autonome, sur les systèmes musculaire et articulaire. Les effets sont également remarquables sur la fatigue et la stimulation des défenses naturelles de l’organisme.

Le terme Shiatsu se décompose en deux mots japonais : shi – le doigt et atsu – pression.

L’origine du Shiatsu remonte à des milliers d’années, cependant le terme n’est utilisé que depuis 1940 par Toru Namikoshi puis il s’est étendu en Europe dans les années 1970.

Pourquoi j’ai choisi de m’ouvrir à cette discipline du shiatsu ?

« Lorsque je me suis décidée à entamer ma formation de shiatsu, je terminais un stage de perfectionnement en ostéopathie pour les sportifs de haut niveau. C’est un collègue et ami qui m’en a vanté les bienfaits et m’a ainsi convaincu de suivre la formation de Michèle Mathaut à Troyes.

C’est tout naturellement que je relie le shiatsu à l’ostéopathie. Pour moi se sont deux pratiques manuelles très intriquées et complémentaires. Beaucoup de symptômes m’ont paru logiques grâce à la réflexion traditionnelle chinoise, bien que différente de la réflexion occidentale classique que nous apprenons dans nos écoles.

Dans ma pratique quotidienne je rencontre sportifs amateurs et professionnels auprès desquels ma pratique du shiatsu vient renforcer celle de l’ostéopathie. »

Les bienfaits

– Les effets physiques

1. Stimule la circulation des liquides corporels. Le sang, la lymphe et les liquides organiques circulent dans tout le corps et permettent grâce aux capillaires d’apporter aux tissus tous les nutriments essentiels à leur fonctionnement. Ils débarrassent également ces tissus des déchets produits par l’oxydation et le renouvellement cellulaire. Ces liquides sont aussi à l’origine d’une bonne lubrification des articulations, du glissement des tissus entre eux. Le shiatsu aide à conserver la régularité sanguine, prévient les stagnations du sang et la congestion du système circulatoire. [1]

2. Relâche les tissus musculaires. Grâce à l’action sur les liquides corporels du corps et leur rôle dans l’élimination des toxines et déchets, le shiatsu fera disparaître les lourdeurs et redonnera aux muscles leur souplesse. Ainsi les douleurs musculaires, provoquées par la raideur et l’augmentation de la pression dans le muscle, seront dissipées.

3. Libère et réaligne les articulations. Les os et les articulations, comme tous les autres tissus du corps, sont nourris par le système capillaire sanguin. Ce sont également les os qui fabriquent les cellules du sang au niveau de la moelle osseuse. Le shiatsu aide donc, par son action sur les liquides organiques, à une meilleure qualité osseuse. D’autre part, les pressions exercées au niveau de la colonne notamment peuvent facilement réaligner une vertèbre en dysfonction.

4. Harmonise le système nerveux autonome. Il s’agit su système sympathique et parasympathique, non soumis à la volonté. Les différentes pressions exercées lors d’un shiatsu stimulent les terminaisons nerveuses au niveau des capillaires et des organes viscéraux, mais également en regard des ganglions de la chaine vertébrale, des ganglions orbitaires etc. Il y a un phénomène de rétrocontrôle permettant la régulation du système. Les points au niveau du crâne stimulent les membranes et l’hypophyse.

5. Régularise le système hormonal. Les glandes endocrines sont très sensibles aux pressions shiatsu qui permettent de réguler leur production d’hormones nécessaire au bon fonctionnement de l’organisme.

6. Augmente la ventilation et l’oxygénation. De par son action sur le système neurovégétatif, le shiatsu régule la respiration et favorise ainsi une bonne ventilation en permettant un meilleur passage de l’oxygène dans le sang, puis une meilleure élimination du dioxyde de carbone.

– Les effets psychiques

1. Apporte bien-être et confort. Les pressions shiatsu, par le relâchement musculaire apporte une détente immédiate qui aide également au lâcher prise durant le traitement. Cet effet est reconnu à long terme après la séance, ceci est dû à la libération d’endorphine au niveau du cerveau. [4]

2. Prise de recul. Les effets se ressentent la nuit, au moment de rêves, phase où le psychisme « range » les souvenirs. Il y a donc un effet sur le traitement des informations enregistrées par le cerveau au cours de la journée.

[1] Technique et pratique du Shiatsu par Toru Namikoshi – Ed. Guy le Prat Paris – 1980- ISBN 2.85.205.359.5

[4] Libérez-vous de vos blocages ! – Dr Pierre-Noël Delatte – Ed. Guy Trédaniel Editeur- 2014 – ISBN 978.2.8132.0143.0


Mes recherches : Retrouvez mes réflexions sur notre blog

Mes séances : Une séance de shiatsu se déroule sur futon ou sur table. La personne est habillée de vêtements souples. Tous les bijoux doivent être ôtés. Il faut compter environ 1h.

Prix : 60 €

Contact : Sophie Maingre , allée M.Journod Immeuble les Edelweiss – entrée Sibières – 05560 Vars les Claux , 06 26 77 59 27

Page suivante : Nutrition

Facebook
YouTube